Sécurité lors de la sortie

À l’attention des parents :

Vous devez garer votre voiture sur les places de parking et non sur la voie de circulation !

Nous vous rappelons que les parents des enfants de maternelle doivent attendre leur enfant à la sortie de la classe.

Par contre, les parents des enfants de primaire sont priés d’attendre leur enfant soit à la sortie de l’école (côté parking), soit dans la grande cour ceci, dans un souci de sécurité afin de mieux gérer le flux de sortie. Un enfant de primaire peut quitter seul l’école si vous lui en donnez l’autorisation.

LES ENFANTS QUI N’ONT PAS L’AUTORISATION SIGNÉE DE SORTIR SEUL DEVRONT ATTENDRE DANS L’ÉTABLISSEMENT ET NON SUR LE PARKING.

Pour les primaires, les sorties sont surveillées au portail et au parking :

– le midi : jusqu’à 12h10 (à partir de cet horaire, les enfants n’ayant pas quitté l’école, seront conduits à la cantine). Le mercredi midi, un accueil est mis en place jusqu’à 12h30.
– le soir : jusqu’à 16h45 (à partir de cet horaire, les enfants n’ayant pas quitté l’école, seront conduits à la garderie).

En cas d’empêchement ou de retard, merci de nous prévenir d’avance par téléphone.

Nous vous rappelons également que vous ne pouvez pas prendre en charge un autre enfant dans votre véhicule, si les parents de celui-ci n’ont pas rempli de décharge vous concernant.

Tout enfant dont les parents n’ont pas stipulé par écrit qu’il pouvait être pris en charge par un tiers, se verra refuser l’autorisation de quitter l’établissement.

 

À l’attention des enfants qui sortent :

Pour des raisons de sécurité, ne jouez pas au ballon, ne montez pas sur les structures ni sur les vélos aux heures de sortie. Vous seriez immédiatement sanctionnés !

En dehors des horaires scolaires, les enfants ne doivent pas se trouver dans l’enceinte de l’école. Cela est aussi valable pour les grands frères ou grandes sœurs, anciens élèves de l’école ! L’école décline toute responsabilité en cas d’accident si de tels événements se produisaient et poursuivrait les familles dont les enfants auraient commis des dégradations volontaires.